Mon rêve d’Élite à 8 équipes pour le XIII en France

S'abonner
Me notifier des
guest
20 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Rigby1381
Rigby1381
24 mai 2021 0h27

Encore une fois je suis d’accord avec toi et je l’ai déjà défendu et dit plusieurs fois.

Jean Cazenave
Jean Cazenave
21 mai 2021 19h27

Excellent article et de belles réponses ! Je vois que le sujet nous passionne, à juste titre…. J’espère que la nouvelle Direction fédérale và nous sortir un véritable projet qui ira dans le sens de la professionnalisation et de l’ouverture sur au moins 3 grandes villes … mais pour l’instant ça n’a pas l’air de bouger malgré les promesses initiales …

Gonzaga
Gonzaga
21 mai 2021 12h39

Tout cela est bel et bien bon! Un peu utopique quand même quand on connaît la propension des responsables « treizistes » à ne pas regarder au delà de leur pré carré ! Il faut rester lucide: le rugby à treize hexagonal ne prendra réellement son élan, tant du point de vue sportif qu’economique que lorsque l’équipe de France prouvera’ sur les terrains, qu’elle est en mesure de tenir tête aux meilleurs de ce sport et non pas se satisfaire de succès secondaires sur l’écosse, le pays de galles ou encore l’Irlande dont on sait qu’ils ne sont appelés à disputer des… Lire plus »

Patrice VINCENS
Patrice VINCENS
21 mai 2021 11h22

Question, le XIII est-il un sport qui accepte que des équipes se rencontrent un grand nombre de fois dans la saison ? En NBA (basket) ou en NHL (hockey) les phases finales peuvent se jouer en 7 matchs,sans compter qu’en saison régulière les mêmes équipes ont pu s’affronter 4 fois ? Dans l’ex RDA, les 2 Dynamos s’affrontaient 37 fois (20+10+7) dans le championnat pro de hockey sur glace qui ne comportait que 2 équipes ! Si on organise une E1 à 8 équipes, il faudra prévoir 2 phases, et donc certaines équipes s’affronteront 4 fois en saison régulière +… Lire plus »

Isaure
Isaure
20 mai 2021 23h55

Réflexion pleine de bon sens… maintenir une élite comme aujourd’hui,avec des clubs dont on ne peut que louer l’extraordinaire courage , mais qui représentent des villes qui ne sont en fait que de gros villages , est entièrement utopique…..où trouver un budget correspondant à un club professionnel ou semi pro à Palau ou Pia qui envisage monter en première division, par exemple. Il est exact qu’aujourd’hui, nous n’avons pas en France plus de huit équipes pouvant correspondre à une élite, et d’ailleurs il en est de même si nous considérons le niveau des joueurs. L’arrivée de nombreux jeunes passés par… Lire plus »

Pierre Perrot
Pierre Perrot
20 mai 2021 22h27

C’est une très bonne idée pour laquelle je milite depuis longtemps. Malheureusement, il me semble que beaucoup et comprennent pas qu’il s’agit d’une étape dans un projet de développement et non d’une finalité. Il est souvent nécessaire de se recentrer sur les fondations avant de construire… Tout le monde aimerait 12,14,16 clubs, pros, riches, dans des grandes villes…. malheureusement, regardons d’où nous partons. 8 c’est le grand maximum du nombre de clubs qui aujourd’hui pourraient éventuellement prétendre à tendre vers un certain standard (n’est il trop tard ????). J’entends tout a fait la vision stratégique derrière l’article et ne peut… Lire plus »

pleinsud
pleinsud
20 mai 2021 22h20

Que le championnat soit à 8, 10 ou 12 équipes, il faut rajouter du piment en créant une « Cup » bis contre des équipes du Royaume-Uni de même niveau. Les spectateurs aiment bien les rencontres contre ces équipes. Le succès de la coupe d’Europe à 15 doit être un exemple.

Patrice VINCENS
Patrice VINCENS
20 mai 2021 21h57

J’ai réalisé une étude sur les formules employées depuis 1934. C’est consternant ! Le nombre de formules employées est incalculable avec parfois des mélanges entre groupes A et B, un manque de visibilité pour les spectateurs, les médias et les sponsors, des erreurs qui se répètent, et tout cela pour n’aboutir à rien. La formule la plus lisible pour tous est indiscutablement le groupe unique suivi d’une phase finale facile à comprendre. Descendre à 8 me semble en dessous du minimum syndical, 12 équipes serait le nombre idéal, mais à terme, car actuellement le XIII n’a pas le potentiel pour.… Lire plus »

titou82
titou82
20 mai 2021 21h01

Je pense qu’on peux rester à 10 clubs en élite 1, mais pas plus ….On a su créer une franchise pour intégrer la super league Anglaise, il faudrait créer aux moins 2 franchises pros ou semi-pros pour le championnat élite 1, et les idées ne manquent pas , à un moment on parlait de créer le XIII Basque, puis une section XIII au Stade Français, pourquoi pas un retour des girondins de bordeaux ou du PSG, ou encore d’Ajaccio en Corse Nice voir Lens ( par apport au succès de France vs Galles ) ect ect….Et une année y’avait du… Lire plus »

eric tarroux
eric tarroux
20 mai 2021 17h38

Penser qu’en réduisant l’Elite 1 à huit clubs va rendre ces huit clubs plus riche est utopique. Pour l’instant, le rugby à treize français n’a pas non plus les moyens de passer de 10 à 12 équipes tout simplement parce qu’on ne dispose pas de 50 joueurs supplémentaires qui auraient le niveau Elite. Par contre, un « final four » regroupant les quatre premier serait peut-être vendable à une chaîne TV. Trois matches aller + trois matches retour +finale = 7 week-end. Bref, pourquoi pas le retour de la poule des As ?

écureuil 66
écureuil 66
20 mai 2021 16h45

Pour moi, 10 clubs est un minimum et encore avec au moins 2 grandes villes ( Toulon, Bordeaux, Lyon, Montpellier par exemple), quitte à faire venir des joueurs étrangers. Sans ça, je ne vois pas de sponsors puissant venir s’intéresser à l’élite.

écureuil 66
écureuil 66
20 mai 2021 20h48
Réponse à  Julien

Justement, il est plus facile de rentrer dans un commerce lorsque la vitrine est belle. Donc pour moi 2 grandes villes au moins, des joueurs de qualité faciliterait la venue de sponsors. Car, les Carcassonne, Limoux etc… Même avec des jeunes français de qualité, je crains que ça ne suffise plus

herve
herve
20 mai 2021 16h28

on peut faire une élite à 4 aussi, les 3 audois et st estève… soyons sérieux, pour moi 8 c’est trop peu (manque de crédibilité), 10 c’est un moindre mal et 12 doit être un objectif immédiat d’après covid (sous 2 ans).

michel
michel
20 mai 2021 17h41
Réponse à  herve

Vous avez raison. Une élite à 8 équipes serait aussi crédible et passionnante qu’un championnat de l’Aude ou Bi Départemental (si vous tenez à intégrer St Estève)

Michel
Michel
20 mai 2021 12h42

Une élite composée uniquement des clubs audois est également à réfléchir. Puisque de toute façon, à la fin, ils emportent la majorité des titres, pourquoi s’embarrasser avec les autres clubs.

Lilian
Lilian
20 mai 2021 12h17

De base pas d’accord avec l’idée de réduire le nombre de club en élite mais tes arguments sont très intéressants.
Dans l’absolu c’est plus la LER qu’il faut refondre complétement et par là j’entends l’ensemble des championnats pour gagner en cohérence avec une élite a 8.