Leigh fait déjouer les Dragons Catalans et s’impose largement

S'abonner
Me notifier des
guest
5 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
XLM
XLM
2 mai 2024 7h52

À force de ne penser qu’à la defense et en oublier l’attaque et les passes, le jeu devient stérile et lisible pour l’adversaire. Attention à ne pas continuer toujours ainsi !

TESTA
TESTA
27 avril 2024 17h17

Contrairement a la semaine dernière , les avants catalans trop diminués ont subi quasiment toute la partie …du coup la charnière a balbutié son rugby et les trois quarts n’ont rien montré de convainquant …..le banc était trop léger et on voit bien que pour exister durablement nous avons besoin des cadres …et puis , a ce jeu, les erreurs ne pardonnent pas ( mauvais jeu au pied de Sims, essai, Da Costa qui insiste trop au dernier tenu, remise a zéro des tenus, essai, placage manqué, essai…)

Rugby1315
Rugby1315
27 avril 2024 10h25

Les léopards de Leigh ont su concrétiser toutes les opportunités offensives qui se sont présentées à eux, grâce entre-autre à une belle lecture du jeu de leur part. Nous avons été brillant pendant le premier quart d’heure, puis peu à peu nous avons lâché le match, et dans l’incapacité de passer leur ligne d’en but. Dommage, mais cette équipe de Leigh n’est pas facile à maîtriser. Son effectif est de qualité et très solidaire.

dragonge
dragonge
27 avril 2024 10h22

En jouant comme des bourrins (jamais de passes avant le 4°tenu) on ne peut pas gagner si l’adversaire ne craque pas physiquement . Quant au spectacle, mieux vaut ne pas en parler, rien à voir avec le superbe match Manly-Paramatta en NRL de vendredi matin

gerard poirrier
gerard poirrier
27 avril 2024 10h20

Une mi-temps à défendre, très bien d’ailleurs, cela finit par épuiser. A la mi-temps je ne me faisais guère d’illusions pour la suite. Certes Leigh monte en puissance et Charnley est toujours aussi percutant mais l’attaque des Dragons est stérile, il nous manque un meneur. Abdull aurait pu l’être, hélas il est HS pour un moment. Le niveau de nos jeunes attaquants français doit encore monter. C’est possible. Attendons le prochain déplacement.